Chaussettes tricotées

Guide: Tricoter avec le cœur

Fil de laine éthique et alternatives pour un tricot respectueux des animaux 

11.11.2022

Saviez-vous qu'il existe également des problèmes au niveau de la protection des animaux lors de l'obtention de la laine?

L'un des plus gros problèmes est ce que l'on appelle le mulesing chez les moutons mérinos. Le mulesing consiste à découper de grandes bandes de peau au niveau de l'arrière-train des agneaux, généralement sans anesthésie. Cette procédure cruelle pour les animaux n'est pratiquée qu'en Australie.

La raison du mulesing est ce que l'on appelle la myiase (infestation par des asticots de mouches), qui serait évitée par l'ablation de la peau.

Que puis-je faire?

Vous devriez vous poser deux questions.

Un produit fabriqué à partir de fibres alternatives pourrait-il faire l'affaire?
Dans l'affirmative, vous trouverez une liste des fibres alternatives courantes dans notre guide.

Faut-il absolument que ce soit de la laine mérinos?
Si tel est le cas, vous devez absolument tenir compte des points suivants pour vous assurer que votre achat ne favorise pas la souffrance animale:

Renseignez-vous sur les marques et les détaillants de laine. Si vos marques ou négociants préférés s'opposent publiquement au mulesing et que la laine porte l'étiquette d’une des marques suivantes, vous pouvez être sûr(e) que votre laine provient effectivement de moutons non mutilés.

LES LABELS « SANS MULESING » :

  • Responsible Wool Standard (RWS)
  • NATIVA
  • ZQ Merino

Tous les autres labels, même bio, ne permettent pas d'exclure le mulesing avec certitude si la laine provient d'Australie, car les normes bio australiennes n'excluent pas complètement le mulesing.

MATÉRIAUX ALTERNATIFS

Il est tout aussi important de s'assurer que ces matériaux soient d'origine écologique. Attention : les fibres synthétiques sont souvent combinées à des fibres naturelles (d'origine animale ou végétale).

Le bambou

peut être transformé en fibres de viscose ou en monocel, qui est respectueux de l'environnement.

  • doux comme un mélange de soie et de cachemire
  • léger et durable
  • isothermique
  • ne s'imprègne pas d’odeurs

Le coton

est l'alternative la plus connue à la laine et représente environ un tiers de la production mondiale de fibres.

  • doux
  • agréable à porter
  • ne chiffonne pas
  • haute capacité d’absorption

Le chanvre

se développe rapidement et ne nécessite pas l'utilisation de pesticides ou d'engrais chimiques.

  • entièrement biodégradable
  • résistant
  • agréable à porter
  • propriétés antimicrobiennes

Le lin

est obtenu à partir des tiges de la plante de lin. La culture et la transformation sont toutes deux considérées comme particulièrement respectueuses de l'environnement.

  • haute résistance
  • propriétés rafraichissantes
  • sèche très rapidement
  • propriétés antiallergiques

Lyocell ou Tencel

est une fibre de cellulose fabriquée à partir de bois d'eucalyptus.

  • Issu de la sylviculture durable
  • Facilement recyclable
  • Équilibre la température
  • Doux

Le Modal

est une fibre de viscose obtenue principalement à partir de la pulpe de bois de hêtre cultivé de manière durable.

  • doux et lisse
  • facilement recyclable
  • 50% plus absorbant que le coton
  • sèche rapidement

La souffrance animale derrière le mohair, l'alpaga, le cachemire ou la laine angora

Souvent, le mohair, l'alpaga, le cachemire ou la laine angora sont également utilisés pour le tricot. Malheureusement, ces matières posent également de gros problèmes de protection des animaux. Les chèvres cachemire, les chèvres angora (mohair) et les alpagas souffrent surtout de l'absence de directives sur le bien-être animal dans les pays de production. Les principaux problèmes du point de vue du bien-être animal sont:

  • Les animaux stressent, paniquent, et sont blessés lors de la tonte, en absence de traitement médical
  • Les alpagas souffrent de l'immobilisation brutale lors de la tonte
  • Le fin sous-poil qu'ont les chèvres de cachemire est douloureusement arraché à l'aide de peignes métalliques
  • En cas d'élevage majoritairement extérieur, les animaux sont à la merci du vent et des intempéries, sont mal soignés et ne reçoivent pas assez de nourriture
  • Les lapins angoras enfermés dans des cages souffrent de troubles de la vision, d'une augmentation de leur température due à l'abondance excessive de fourrure, de déformations de la colonne vertébrale, de blessures, d'agressivité et de troubles du comportement résultant des pratiques d’élevage cruelles

Il n'existe pas de production de laine angora respectueuse des animaux. C'est pourquoi QUATRE PATTES s'oppose catégoriquement à son utilisation et à son achat.  

Lors de l'achat de produits en laine de cachemire, de mohair ou d'alpaga, veillez à n'acheter que des produits certifiés Good Cashmere Standard (GCS), Responsible Alpaca Standard (RAS), ou Responsible Mohair Standard (RMS) ou, mieux encore, optez pour des alternatives durables.

Vous pouvez télécharger notre guide sur la laine ici :

Tricoter avec le cœur

Tricoter avec le cœur

Guide pour un tricot respecteux des animaux

Recherche