Saviez-vous que plus de 600 millions d'oies et 3 milliards de canards sont élevés chaque année pour la consommation humaine

Le Duvet

Saviez-vous que plus de 600 millions d'oies et 3 milliards de canards sont élevés chaque année pour la consommation humaine ?

25.5.2021

Le duvet est souvent utilisé pour les doudounes et d'autres vêtements chauds conçus pour garder la chaleur. Mais saviez-vous que le duvet est souvent récolté via une pratique appelée plumage à vif ou à partir d'oiseaux qui ont été gavés ?

Le plumage à vif est une pratique barbare répandue qui n'a pas sa place dans le monde d'aujourd'hui. À l'abri des regards, les canards sont immobilisés tandis que leurs plumes et leur duvet sont arrachés1 sans utilisation d'analgésique. Ce traitement brutal génère des fractures aux ailes et aux pattes. Les blessures causées par l'arrachage des plumes sont recousues à la va-vite sans anesthésie. Toutes les cinq semaines, le plumage à vif peut être répété, du duvet et des plumes sont arrachés à nouveau et les blessures réouvertes.

Pendant le gavage, un tuyau en métal est enfoncé dans la gorge des oies ou des canards et un mélange de maïs et de graisse pure leur est ainsi administré trois fois par jour. Leurs foies ne sont pas capables de dégrader correctement de telles quantités de graisse, entraînant une dégénération pathologique anormale telle que leurs foies peuvent devenir 10 fois plus gros que la normale. Le duvet issu d'animaux gavés finit dans des vestes, des oreillers ou des couettes.

La plumaison à vif

Ce n'est pas une vie pour un animal.

« Quand on voit que jusqu'à 3 000 oies sont plumées à la main en l'espace de cinq heures, on peut imaginer la brutalité avec laquelle ces oiseaux sont traités. Ils sont souvent blessés, ont des plaies qui sont mal soignées et ne reçoivent aucune sorte d'analgésique. » 

Nina Jamal, responsable des campagnes relatives aux animaux d'élevage chez QUATRE PATTES

Comment agissons-nous ?

QUATRE PATTES fait campagne pour plus de bien-être animal dans l'industrie du duvet à différents niveaux. Nous sensibilisons le public aux produits du duvet et attirons l'attention sur les abus. En même temps, nous travaillons directement avec différents acteurs de l'industrie de la mode et nous soutenons les entreprises qui veulent se tourner vers des produits sans plumage à vif. Nous offrons également notre expertise pour contribuer au développement et à l'amélioration des certificatios de bien-être animal, tels que le Responsible Down Standard.

Dans le passé, notre Cruelty-Free Down Challenge et notre campagne 40 Lives ont été un succès. Nous avons réussi à convaincre les marques d'articles de plein air et les détaillants de literie de s'engager à utiliser du duvet et des plumes sans plumage à vif et sans gavage. De nombreuses entreprises ont tourné le dos à ces méthodes torturantes. 

Denise Schmidt, responsable de campagne chez QUATRE PATTES Allemagne, remet le prix « Blutige Feder» à la société de mode Karstadt.

Denise Schmidt, responsable de campagne chez QUATRE PATTES Allemagne, remet le prix  « Blutige Feder» à la société de mode Karstadt.

Comment pouvez-vous aider ?

  • Aujourd'hui, de nombreuses marques proposent des vestes isolantes ne contenant pas de duvet, par exemple Patagonia, Kathmandu, The Northface et Fjallraven. Elles sont tout aussi chaudes mais vous procureront encore plus de plaisir car aucun animal n'a souffert pour les fabriquer.
  • Si vous souhaitez vraiment acheter du duvet, assurez-vous au minimum qu'il soit certifié avec le label Responsible Down Standards. Ce label vous donne une certaine garantie, mais avec les nombreuses alternatives de produits non issus d'animaux qui existent de nos jours, faire des achats sans cruauté n'a jamais été aussi simple !
  • Les commerçants réagissent aux pressions des consommateurs, alors demandez-leur de commander des produits alternatifs non issus d'animaux pour remplacer le duvet.

Source

1) Peak, C 2014, ‘A heavy problem for the feather industry’, Good, https://www.good.is/articles/humane-down-source.

Recherche